Vincent Pouydesseau

Ballet Mécanique

L’installation se présente au sol avec plusieurs balais  essuie-glaces actionnés par un simple branchement  électrique sur batterie.
À l’heure où la robotique cherche à humaniser ses inventions, l’installation explore par le biais de la culture  low-tech, une forme primitive dont les mouvements  répétitifs posent la question de l’humanité de l’objet.
Les instruments extraits de leur cadre usuel prennent  leur autonomie, se frottent aux limites que conditionne  leur source d’énergie.
La perception comique du ballet laisse progressivement  la place à une sensation de malaise, issue du constat  de l’impossible fuite et de la dépendance.

 

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien